La Russie et le pouvoir irrésistible de l’or

Russian Prime Minister Vladimir Putin (C

Le Premier ministre russe Vladimir Poutine (C) tenant un lingot d’or en visitant le centre dépositaire de la banque de Russie à côté de Georgy Luntovsky (G), premier chef adjoint de la Banque centrale de Russie, le 24 janvier 2011 à Moscou (Alexsey Druginyn/AFP/Getty Images)

Aucun chef d’état à ma connaissance autre que Vladimir Poutine a posé avec une barre d’or dans sa main. Il est évident que ceci est destiné à envoyer un message au monde. Des photos officielles du chef de l’état du pays sont toujours utilisés pour envoyer un message au peuple et au monde quel que soit le type de système politique qui existe dans le pays. Alors premier ministre Poutine est devenu le premier dirigeant russe à visiter en janvier 2011 le complexe Gokhran à Moscou où la Russie maintient environ deux tiers de ses stocks d’or. C’était peu après la crise financière de 2008 et avant que le G7 impose des sanctions à la Russie en 2011.

L’or est devenu à travers l’histoire un symbole de puissance, mais dans l’histoire contemporaine, je ne connais aucun chef d’état qui a fait un tel effort pour promouvoir l’or. La Russie contrairement à la Chine n’a fait aucun effort pour encourager la population à acheter de l’or, mais elle a acheté de grandes quantités d’or pour ses réserves officielles.

Le pourcentage d’or dans les réserves internationales de la Russie a chuté à son plus bas de 2,2 % en 2005, mais elles sont remonte maintenant en 2016 à 15% où elles étaient en 1999. En 2005, après que le ratio ait touché 6,5% le président Poutine a demandé à la banque centrale d’acheter de l’or. Il a dit à la Banque de Russie de ne pas “ignoré” le métal. “Après tout, elles (les réserves internationales) sont appelées réserves d’or et de devises pour une raison”, a déclaré M Poutine, selon une transcription du Kremlin tel que rapporté par Bloomberg.

Vladimir Poutine récemment a également déclaré à des journalistes étrangers lors du Forum économique de Saint-Pétersbourg 2014, “Pour nous [la Russie et la Chine] il est important de les [or et de devises réserves] déposer d’une manière rationnelle et sécurisée, … et nous [la Chine et la Russie] ensemble devons penser à la façon de le faire en gardant à l’esprit la situation difficile de l’économie mondiale.” Cette phrase a été le premier signal qui m’a fait errer s’il n’y a pas une stratégie coordonnée de la Russie et de la Chine d’utiliser l’or dans leur guerre contre le “privilège exorbitant” de “l’hégémon”. Les dernières ventes de pétrole et de gaz par le troisième plus grand producteur de pétrole (Russie) au plus grand consommateur de pétrole (Chine) en yuans et non pas en dollars ainsi contournent le dollar. L’Union soviétique voyait l’or comme un métal stratégique et une question de sécurité nationale et le Président Poutine aussi. Je crois fermement que M Poutine a le même objectif que la Chine d’accumuler environ 9.000 tonnes d’or dès que possible, ce qui est un peu plus que les États-Unis (8,133.5 tonnes) et moins que la zone euro (10,788.8 tonnes). La Chine a souvent mentionné un objectif de 8.500 tonnes.

“Techniquement, le dépositaire des métaux de l’état, Gokhran, a le droit exclusif d’acheter tout l’or extrait dans le pays. Dans la pratique, il permet aux banques commerciales d’acheter directement des producteurs miniers, généralement sous la forme de financement de projet, a déclaré Sergey Kashuba, président de l’union russe des producteurs d’or à Moscou”, selon Bloomberg. La Chine achète ses réserves d’or par l’Administration nationale des devises étrangères (SAFE) et la société d’investissement de Chine (CIC). La Chine et la Russie pourraient maintenant avoir plus que doublé la quantité d’or indiquée dans les réserves internationales officielles. Tout ce que ça prend s’est un simple transfert comptable de ces institutions à la Banque de Russie et de Chine.

Il y a des guerres de devises avec de temps en temps des trêves et une apparence de collaboration, mais les trêves ne durent pas longtemps. Tant le rouble que le yuan ne peuvent pas contester directement la domination du dollar américain mais avec le soutien de l’or ils le peuvent certainement. Vous ne devriez pas non plus ignorer également le rôle que l’Union européenne (zone euro) peut jouer comme allié à la Chine et à la Russie contre le dollar. Ce n’est pas par hasard ou “tradition” que la zone euro détient 10,788.8 tonnes de réserves d’or et si l’on considère l’ensemble de l’Union européenne, elle détient environ 11,552.0 tonnes. Plusieurs banquiers centraux européens ont parlé de manière très positive de l’or en tant que monnaie de réserve. L’effondrement de l’accord de Bretton Woods a été déclenché par les européens et quand vous lisez la note envoyée par le sous-secrétaire adjoint pour les finances internationales et le développement (Sidney Weintraub) au sous-secrétaire au Trésor pour les affaires monétaires (Paul Volcker) vous comprenez à quel point les européens sont pro-or et à quel point les Etats-Unis sont anti-or. Je pense que l’Inde aussi, mais d’une manière différente, tente de monétiser l’énorme or privée qui devrait se situer autour de 18.000 à 30.000 tonnes et vise-t-elle aussi 9.000 tonnes. Les États-Unis deviennent de plus en plus isolés dans le système monétaire international et la Russie et la Chine travaillent fort à l’isoler de plus en plus et l’or est définitivement leur arme.

Réserves d’or officielles russes (tonnes)Russia1
Réserves d’or officielles russes (tonnes)Russia2
Pourcentage d’or des réserves internationales russes (1993-2016)Russia3
Les réserves d’or vs devises étrangères de la RussieRussia4

La Russie peut facilement augmenter ses achats d’or de ses compagnies minières d’or en payant en roubles. Comme vous pouvez le voir dans le tableau ci-dessous la Russie présentement n’achète pas toute sa production minière d’or.

Réserves officielles d’or vs changement dans la production minière d’or (tonnes)Russia5

La Chine est patiente et a une stratégie à long terme. Je pense que la Russie est beaucoup plus impatiente et souhaite avancer beaucoup plus rapidement contre le dollar que la Chine. Les événements sociaux et politiques récents aux États-Unis peuvent également accélérer une importante crise monétaire internationale. Donald Trump, maintenant le candidat républicain le plus probable, a donné des signes clairs de son opposition à toute collaboration internationale (environnement, commerce international et militaire) et à plus d’isolationnisme. Même s’il a parlé positivement de l’or, M Trump a également indiqué qu’il ne croirait pas à son aboutissement dans le système monétaire, montrant ainsi aucun enthousiasme pour l’or au moins dans le sens monétaire. Le candidat démocrate le plus probable, Mme Clinton, n’a pas non plus un excellent dossier de collaboration internationale, au contraire. Cela peut créer un environnement monétaire international chaotique dont seulement l’or peut profiter.

Les DTS sont totalement dépendants d’un consensus international qui est nulle part en vue en ce moment, au contraire. L’économie russe principalement basée sur les ressources naturelles et l’économie chinoise principalement basé sur l’industrie semblent se compléter très bien créant une alliance puissante contre les Etats-Unis. Ce serait une grosse erreur des Etats-Unis de considérer l’alliance Etats Unis-Union européenne en tant que contrepoids à l’alliance de la Chine et de la Russie. L’alliance Etats Unis-Union européenne a été affaiblie récemment par les grandes erreurs stratégiques commises par les États-Unis. Même l’actuel secrétaire d’Etat américain John Kerry a mis en garde ses compatriotes contre un effondrement de cette l’alliance. Le sentiment négatif en Europe vers les États-Unis est élevé et Union européenne se rapprocher de la Russie. Vladimir Poutine a évité d’attaquer l’Union européenne même après les sanctions et continue de la courtiser. Les deux candidats à la présidence américaine ne sont pas bien vus en Europe. Je crois que les sanctions de l’Union européenne vont être lever bientôt. Le soutien populaire pour les sanctions est disparu et de plus en plus de dirigeants politiques et économiques européens parlent contre les sanctions.

La guerre récente du Trésor américain a rendu l’utilisation du dollar internationalement très difficile et dangereux, non seulement pour les individus mais les institutions et les États. Un article de Hugo Salinas Price sur les difficultés des banques étrangères à échanger des dollars, le procès États-Unis vs BMP et récemment, la menace de confisquer les avoirs saoudiens ont à mon avis compromis tout avantage de l’utilisation du dollar. Détenir des dollars en dehors des Etats-Unis n’est plus aussi sûr et pratique comme il l’était. La confiance dans le dollar américain se fane vite. L’agitation sociale et politique récente aux États-Unis a également enlevé l’avantage du dollar sur l’euro qu’il a gagné au cours de la crise grecque et maintenant Brexit.

L’or semble être le bénéficiaire au niveau du particulier, institutionnel et banque centrale. La stratégie de la Russie de se départir du dollar en 2007-8 lui a est évidemment payante. L’appel lancé récemment par Kenneth Rogoff, ancien économiste en chef du FMI et professeur d’économie et d’affaires publiques à l’Université Harvard, aux pays émergents de vendre les obligations du Trésor américain et acheter de l’or confirme et renforce le pari de Vladimir Poutine sur l’or en 2005. Avec 15 % d’or dans les réserves internationales, la Russie est bien au-delà des 10% que M Rogoff recommande et je ne m’attends pas à ce que la Russie s’arrêter là. L’or est devenu pour la Russie non seulement un atout stratégique, mais aussi une arme dans la nouvelle guerre froide avec les États-Unis.

Vladimir Putin and Gerhard Schröder 2003 2Le président russe Vladimir Poutine et le chancelier allemand Gerhard Schröder dans la salle Ambre du palais Catherine de Tsarskoïe Selo près de Saint-Pétersbourg
Putin and Tracian Gold SofiaLe président russe Vladimir Poutine au musée national d’histoire à Sofia, Bulgarie admirant des trésors thraces du quatrième siècle avant notre ère
Putin Gold DoorVladimir Poutine devant les portes de la Saint George Hall du Grand Palais du Kremlin, Moscou, Russie
Russia6Roubles et lingots d’or russes

 

 

Advertisements